bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation

merci de cliquer sur les ebuzzing :)

vidéo sponsorisé

samedi 6 août 2016

coin lecture :Les Perles noires de Jackie O. par Stéphane Carlier

bonsoir bonsoir

merci à Netgalley et aux éditions Le Cherche-midi de m'avoir permise de découvrir ce roman sortie le 12 mai 2016.



résumé:

Une comédie irrésistible, entre Arto Paasilinna, Billy Wilder et les frères Coen.
Gaby, la soixantaine déprimée, est femme de ménage dans les beaux quartiers new-yorkais. Un matin, elle trouve par hasard la combinaison du coffre-fort d’un de ses employeurs, un vieux marchand d’art fortuné. Décidée à mettre la main sur son contenu – et notamment sur un collier ayant autrefois appartenu à Jackie Onassis –, elle imagine un plan particulièrement audacieux. Seulement, cambrioler un appartement huppé de l’Upper East Side, c’est un peu comme plier un drap sans se faire aider, ça demande un certain entraînement…
Les Perles noires de Jackie O. est la quatrième comédie de Stéphane Carlier parue au cherche midi. Les gens sont les gens, son troisième roman, a été sélectionné pour le prix Orange du Livre 2013 et ses droits d’adaptation ont été vendus au cinéma.

mon avis personnel:

J'ai été très déçu par ce roman, que je m'attendais à dévorer, avec de bonnes parties de rigolade. Au final beaucoup de détails de passages superflues.  De plus la partie sur le fait que le neveu doit jouer les homosexuelles pour avoir Irving, un homme qui pourrait être son arrière grand-père, et qu'il lui dise même pour être dans son rôle, j'ai toujours été attiré par les hommes de plus de soixante ans dès mon plus jeune âge, désolé mais c'est déplacé et limite glauque, j'ai pas aimé et m'en serai passé. J'ai pas compris où il y avait matière à rire dans ce roman que tous trouve hilarant, à en lire le résumé. Je pense que le style n'est pas pour moi.
Dommage car le résumé m'avait emballé et la couverture aussi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire