bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation


mercredi 29 novembre 2017

coin lecture: Deviens le héros : Au temps des châteaux forts

bonjour

Merci à Babelio et à Auzou Edition de m'avoir permise de découvrir ce livre, grâce à Masse critique.



résumé:

En plein Moyen Âge, le lecteur aura le choix entre plusieurs destins: suivre l'apprentissage d'un chevalier, commencer une carrière d'architecte, mener la vie de château entouré de seigneurs ou encore découvrir le quotidien trépidant d'une troupe de comédiens. Quelle(s) vie(s) choisira-t-il?

mon avis personnel:

Un livre très surprenant, où tu deviens le héros de l'histoire. Chaque prise de décision après chaque chapitre, te mènera à une histoire différente et une fin différente.
J'ai été surprise, pour un livre à partir de 9 ans, que le héro soit un adulte, finalement même un adulte peut lire ce livre. De plus on y découvre la vie de l'époque avec les termes qui nous sont expliqués, et le détail sur la vie difficile qu'ils menaient.
C'est même assez déroutant quant on commence l'histoire, car au première abord, on pense découvrir un roman enfantin, avec des termes simples, une histoire gentillette... bien au contraire, la vie du héro et de sa sœur débute mal, car ils sont orphelin et vivent dans la misère, et la suite sera de faire des choix assez difficiles, pour un enfant de 9 ans, qui ne sait pas ce qu'est la mort, vivre en fratrie, sans argent, dans la rue, faire des choix de vie que lui-même rencontrera qu'à l'âge de 18-20 ans.
Ce livre jeu, très bien documenté est très bien pour les enfants matures, qui aiment l'histoire et découvrir la vie dans une autre époque. De plus les chapitres peuvent être cours ou long, ça permet d'apprendre en lisant davantage, et en apprenant des expressions courantes à notre époque et totalement différentes à celle décrite.
Un livre à découvrir et redécouvrir, car la fin changera tout le temps.

samedi 25 novembre 2017

dessin au stylo bic deuxième partie

bonsoir

voici une partie de mes dessins au stylo bic crystal bleu, ma marque préféré pour le dessin et mes crayons aquarellable pour certains :)
deuxième partie








biz

dessin au stylo bic et crayon aquarellable

bonsoir

voici une partie de mes dessins au stylo bic crystal bleu, ma marque préféré pour le dessin et mes crayons aquarellable pour certains :)
première partie





biz

vendredi 17 novembre 2017

teste de produit: GrandLait léger et digeste

bonjour bonjour

merci à trnd de m'avoir permise de faire partie des sélectionné à ce projet. Ce qui m'a permis de découvrir cette gamme de lait et de pouvoir me faire mon opinion.
#GrandLaitlegeretdigeste


ayant des soucis gastrique dès que je bois du lait chaud et froid par moment, le matin, hop mon ventre me joue des tour, ce qui faisait que je devais m'en passer, or je ne sais boire que çà le matin...

depuis que j'ai découvert ce lait, j'ai déjà été rebuté, par le goût trop sucré. J'ai pensé que çà ne venait que d'une bouteille, et non j'ai découvert que si on enlève le lactose, le glucose prend le dessus, donc plus sucré.


donc froid j'ai dû mal à le consommer, pourtant c'est ce que je préféré, mais au moins j'ai pu rapprendre à boire du lait chaud, pour mon plus grand bonheur, sans de soucis gastrique.

Il m'a fallut trois semaines pour m’habituer au goût sucré, mais au final je peux boire du lait sans soucis. A noter qu'une fois chaud, le goût sucré disparaît, donc je peux même cuisiner sans soucis gastrique, et mes plats n'en sont que meilleur. J'ai pu faire des plats sans lactose, et pour les intolérant c'est le top. 

Par contre, sans lactose, çà à un coût super élevé et je trouve que ce n'est pas très honnête, vu que beaucoup ont se soucis, payé le double pour un litre de lait digeste, ben quand on est deux et avec des bons de réductions ou bien une fois par mois ok, mais une famille complète, ben à part si on touche plus qu'un smic ok, sinon on ne peut pas...
donc moi je serais d'accord avec beaucoup de ceux à qui j'ai fais découvrir ce lait, baisser le prix!

jeudi 16 novembre 2017

coin lecture: a girl utopia de Oderu Chan

bonjour

merci à #NetGalleyFrance et aux éditions libronova, de m'avoir permise de découvrir ce beau roman de Oderu Chan, #AGirlUtopia



résumé:

Ère du Renouveau. Un monde où les femmes gouvernent en toute liberté.
Un monde où les hommes ont perdu leur statut et n'ont plus aucun droit. Devenus des "Masculins", on leur implante, dès leur naissance, des "dominationems" qui contrôlent leurs faits et gestes... Privés de liberté, ils n'ont qu'un rôle: servir leur Maîtresse.

La "Cueillette"
Je dois choisir mon Masculin et lui attribuer un "mode".

Numéro 400
Enfermé dans une cellule à part, il est différent des autres. Il a vécu hors du Centre. Il a connu le monde de Jadis. Son dominationem a été modifié. Par qui ? Pourquoi ? Ma rencontre avec lui fera tout basculer.

Je croyais vivre dans un monde "parfait" et pourtant, la vérité m'a été cachée.
A présent, je vais devoir transgresser les règles pour sauver ma peau et celle de mon Masculin.

mon avis personnel:

Un roman qui nous plonge dans un futur monstrueux où l homme asservit la femme, où elle n'est plus rien qu'un objet de ces envie, quelque soit l'âge. Jusqu'au jour où Anne syénite invente le dominiationem, et l homme devient un robot sous le contrôle des femmes, c'est ainsi que née utopia. Dans ce lointain futur, les hommes sont des esclaves des femmes, ils ne sont que des masculins avec un numéro, mais est ce que ce système qui dure depuis trois siècles est il si bien que cela, d'avoir inversé les rôles en le sucrant et l'enrobant de miel, la pillule passe t-elle mieux?
Ce livre soulève beaucoup de question. Qu'elle femme après avoir était dénigrée, traité comme rien, n'a-t-elle pas rêvé d'en faire de même ? Plus vicieusement et insidieusement? Mais au point de faire que nos enfants mâles ( comme à notre époque les filles) ne soit rien et arrachés à l'affection de sa mère, pour être élevés dans un centre et endoctrinés pour devenir des enfants sans âme. Voilà la poudre aux yeux que lance ce sujet: Inverser les rôles est ce la solution?
J'ai énormément aimé ce livre, très bien écrit, sans fioriture, avec de vrai question, et oui les personnages principaux ne sont que des ados, mais dois t'on y prendre moins cas, à cause de leur âge ? D'ailleurs dans cette univers, l'âge n'est pas important, mais plutôt les convictions et l'envie de changement.
Pour moi ce n'est pas un livre pour ado au contraire, on peut le lire à tout âge et plonger dans ce monde en suivant se soulèvement de  l'être l'humain, pour redevenir un humain heureux et libre, quelque soit notre sexe.

Une suite est à prévoir j'ai hâte de la découvrir. 

mercredi 8 novembre 2017

coin lecture: L'Empire de sable par Kayla OLSON

bonjour 

merci à netgalley et aux éditions Robert Laffont de m'avoir permise de découvrir ce magnifique roman: l'empire de sable par Kayla OLSON



résumé:

Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire. 
Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité.
Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison…

« À la croisée du Labyrinthe et de la série Lost, cette dystopie vous réserve rebondissements et coups de théâtre jusqu’à la toute dernière page ! » Beth Revis, auteur de la série best-seller Au-delà des étoiles.
La dystopie écologique qui a conquis Leonardo Dicaprio, bientôt adaptée au cinéma.

mon avis personnel:
Un roman de science fiction, après guerre et cataclysme. On se retrouve dans un monde où la submersion des océans a provoquer le changement de notre planète, et pour contrecarré la fin de l'humanité on créé en secret la cité Atlas, mais ces projets ont fuité, projet qui ne sauverait que peu de monde, donc Les loups, ont pris le pouvoir au jour Zéro. En changeant l'humanité à un état d'esclavage et d'horreur, plus de liberté. 
C'est dans ce monde que l on retrouve notre personnage principal Eden, qui va s'enfuir avec Alexa, Finnley et Hope, vers Sanctuary. Une ile de liberté et d'espoirs. Seulement elles vont vite se retrouver dans Lost, où les choses normal ne le sont pas…et l espoir n'en est plus un. Jusqu'à l'arrivé de trois garçons, les choses vont changer, des réponses vont être donnés, et la liberté retrouvée? 

Un roman très bien écrit, dès les premières lignes on entre dans l'histoire, en étant Eden. On vit sa vie, ses peurs, ses appréhension, on devient Eden. Surtout que le fait son nom soit rarement dit, on oubli que le personnage, et l'on devient elle.  

De plus certains chapitre plus court nous fond entrer dans son esprit, comme si nous même on réfléchissait, les questions que l'on peut se poser, elle se les poses littéralement, comme si c'est nous qui la contrôlions. Ce qui fait que toutes nos questions ont une réponse. L'auteure ne nous laisse pas sur notre faim. 

Un thème et un style d'écriture unique. Hâte de relire des romans de cette auteure. 


samedi 4 novembre 2017

dessin de batman au stylo bic inktober 2017

bonsoir
voilà cette année le #inktober2017 est terminé et j'ai beaucoup apprécié y participer
voici l'un de mes dessins si vous désirez voir les autres je vous invite sur ma page

châle éventail au crochet

bonsoir bonsoir

dernièrement je me suis fait plaisir et j'ai acheter ces magnifique pelotes du site les petites pelotes de rosalie

et grâce au beau modèle de Rosalie, fournit avec l'achat des pelotes, j'ai pu faire ce magnifique châle avec ce beau dégradé de couleur, avec les pelotes cacke cotton fine navy blue beige






mardi 24 octobre 2017

coin lecture: La Belle et le Télépathe de Georges Moussa.

bonsoir

merci aux éditions Libronova de m'avoir permise de découvrir ce roman




résumé:

Au sein de l’équipe de déminage, Paolo et ses compagnons travaillent sans relâche afin de retirer les mines antipersonnel du sol et rendre aux villageois leurs terres.
Derrière un courage sans égal et une volonté à toute épreuve, un terrible mal ronge le coeur du démineur. Sa défunte bien-aimée Rachel, tombée un an plus tôt dans un champ infesté de mines, commence soudainement à implorer son secours.
Dans sa tête, hallucinations, mensonges, rêve et réalité se mélangent pour former un inexorable cauchemar. Mais lorsque Paolo tente d’élucider le mystère qui plane sur la disparition de sa belle, des crimes d’une rare violence sont perpétrés… Pour déjouer les pièges du destin, l’amoureux décide de défier les divisions imposées par une guerre atroce pour suivre un amour au-delà des barbelés et des frontières.
La belle et le télépathe, parviendront-ils à mener à bon terme la vraie guerre des hommes : celle de l’amour et de l’altruisme face à la violence et l’intolérance ?

mon avis personnel:

Ce roman nous montre le pouvoir d'un amour sincère entre deux âmes sœurs, un amour qui défi les lois de la nature, qui survit hors de la mort.
L'auteur nous plonge au cœur de la Lobanne et la Sorelle, truffé de mines anti personnelle, souvenir terrible de cette guerre. Le héros principal Paolo est un télépathe qui se sert de son don, pour aider les victimes de ces mines. Mais son don va aller au-delà , il va commencer à entendre sa belle disparue, morte depuis deux ans. Mais est elle réellement morte? Un amour si sincère peut il mourir?
L'auteur par ce roman nous montrera la puissance et tout ce que l'on peut faire par amour, même sans être télépathe.
Une histoire à la Roméo et Juliette, à notre époque.
Par contre le livre est en longueur, on perd vite le file de l'histoire principale, on a plusieurs personnages, avec chacun une histoire, la guerre entre la Lobanne et la Sorelle, les technologies avancée, et tous ce que l'homme peut inventer comme atrocité, limite un documentaire sur la guerre… beaucoup trop d'histoire secondaire, qui nous perd, des détails trop détaillés qui n'apportent rien, et c'est vraiment dommage, car au final pendant les trois quart du livre on s'ennuie...

Moins de détails, de fils décousu et le roman aurait au top. Surtout que le thème est un indémodable.

coin lecture: Avant Le labyrinthe - tome 5 : La Braise de James Dashner

bonsoir

voici le dernier livre de la série de james dashner: la braise



résumé:

Découvrez ce qui s'est passé avant Le labyrinthe... en ressortirez-vous indemnes ?Le monde touche à sa fin. L'éruption solaire n'était que le commencement ; à présent que la Braise s'est répandue, les hommes sont gagnés par la folie et s'entretuent. Mais le WICKED cherche un remède, et trouve le garçon parfait : Thomas. Il va alors construire un labyrinthe que lui seul pourrait détruire... La vérité sur la construction du labyrinthe, la purge et l'arrivée des blocards est enfin dévoilée !

mon avis personne:

Dernier livre de la série le labyrinthe, celui qui explique le début de la conception des épreuves.

Je ne sais pas ce que j'attendais de ce roman, mais j'avoue avoir été un peu déçu. D'accord on y découvre tous les héros, et leurs histoires pour certains, mais on est plus dabs un journal intime de Thomas, et c'est parfois très long, limite mou.

Car je savais ce qui se passe et comment se termine l'histoire complète, mais j'attendais plus d'explication, car de savoir qu'au final Thomas est un naïf, on avait pas besoin de 372 pages pour le découvrir. J'aurai aimé plus de précision sur comment le wicked s'y était pris pour les trouver, que signifie vraiment ce schéma de la zone mortelle, comment ils procèdent, pourquoi et comment ils en sont venus à imaginer ces épreuves et ces monstres.
Car si c'était juste pour découvrir les fonctions de leur cerveau, pourquoi ne pas seulement leur montrer des images. Faut être tordu pour avoir pu imaginer un concept pareil, est ce qu'au final tous les adultes sont atteint de la braise et sont machiavéliques ? Car même quand Anderson est touché il est limite plus humains quand il veut que tous cela cesse, mais Paige qui ne l'a pas veut que ça continu, alors qu'elle parle d'eux comme ces préférés.
Et Térésa? On a une page qui nous explique qu'au final qu'elle croit en eux et veut poursuivre car elle a toujours eu des vêtements chauds…syndrome de Stockholm ?
Et Minho? On apprend rien sur sa vie d'avant, et d'où il vient.
Le pompon Brenda et Jorge, qui débarquent comme un cheveux sur la soupe, qui fond partit du wicked ( deux mots d'explications ) et qui vont vivre dans Terre brulée, pour la seconde épreuves… cool mais pourquoi, comment? Ben on sait juste qu'ils y vont…

Bref c'est un livre qui montre le schéma de Thomas ,un truc bien on y découvre sa relation avec chuck, mais pareil, pourquoi avoir décider que c'est lui qui mourrait? Pourquoi Gally ne devait pas être griffé? Comment ils ont pu décider de qui ferait quoi? Tous ça par rapport a thomas? Mais d'ailleurs pourquoi thomas, Teresa, Aris, Rachelle, sont ils différents ? Par rapport à quoi?


J'attendais beaucoup plus et je me retrouve avec plus de questions…

coin lecture: Ego, Ariel et moi suivi de Oh, Bigdata ! de Georges-Olivier Châteaureynaud

bonsoir

merci à babelio de m'avoir permise de découvrir ce livre et aux éditions le Verger éditeur


résumé:

« Quand enfin on me libérait, j’avais l’impression de venir au monde à nouveau. La dernière séance arriva. Un technicien me tapa sur l’épaule. J’étais tout entier dans la boîte, me dit-il en désignant l’ordinateur qui contenait la totalité de mes données physiques. »

Ah ! Merveilles du numérique, confort des automatismes et de la régulation ! Quelle place faites-vous donc à la liberté et l’identité humaines ?

mon avis personnel:

Deux nouvelles de Chateaureynaud, qui porte sur la liberté et l'identité humaine.
Le premier: ego, Ariel et moi, porte sur la liberté humaine. Un homme décide de s'achetait un robot sui aurait son apparence totale, en y mettant le prix, mais dès sa réception, il s'en délaisse rapidement, jusqu'à ce que le logiciel Ariel, qui donne une âme au robot arrive. Là il échange sa place avec le robot, trouvant plus simple de parler en se faisant passer pour une machine et laissant la machine agir a sa place dans le quotidien, mais l'éteignant la journée passé. Avec cette nouvelle, on y voit les réseaux sociaux, avec ce concept, les personnes se renferment chez elle, perdent leur liberté en discutant à travers une machine, qui les rassure, car ils deviennent plus sociable, et deviennent la personne qu'ils voudraient être. Mais en contrepartie, leur liberté humaine est vendue à la machine qui prend tout contrôle. Une nouvelle qui fait réfléchir.
La seconde : Oh Bigdata est basé sur l'identité humaine. du jour au lendemain Follower Innocent se retrouve dépossédait de son identité par Bigdata, et se retrouve marié à Candice Hintel, veuve de Nils et à une fille Lalie. Il est au chômage et vit en banlieu. Bref sa vie devient un calvaire. Lui qui se plaignait de sa petite vie bien rangée se retrouve sans rien, jusqu'à la mort.
On voit dans celle-ci, l'importance de garder son identité, car c'est ce qui nous fait nous, qui nous sommes, notre vie. Avec internet, on s'invente une identité nouvelle, on montre ce que l'on veut, dit ce que l'on veut, on aime pas son nom on le change, on prend la personnalité d'un autre. Bref on se perd dans les méandres d'une toile, et on ne sait plus qui on est. Et si on vient à disparaître, les gens se souviendront de qui, se souviendront seulement de nous?
Des nouvelles très courtes mais avec des messages très parlant, sur notre vie, notre être, nous-même.

coin lecture: The Decaying Empire - Édition française par Laura Thalassa

bonsoir

merci à Netgalley et aux éditions Amazon Publishing, de m'avoir permise de découvrir en avant première le second tome de la série de Laura Thalassa, qui sortira le 7 novembre



résumé:

Entraînée au métier d'espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l'essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.
Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.

mon avis personnel:

Merci de m'avoir permise de lire la suite de the vanishing girl en avance. C'est avec joie que j'ai pu me replonger dans l'histoire d'ember et Caden.
Surtout après la fin du premier tome, j'avais peur que notre héroïne ne survive pas ou ne soit plus la même. Merci à l'auteur de nous avoir continuer ce roman sur sa lancée et de ne pas avoir changer de direction.
On retrouve Ember 10 mois après son épissage, avec plus de rage que jamais, mais aussi plus mature, plus adulte. Ainsi que Caden, plus protecteur, plus ouvert.
Ils vont devoir fuir ensemble, un autre centre, celui du Montana, où ils attendent qu'ils fondent pleins de petits enfants, pour enrichir les rangs de leur armée, et on rencontre un autre couple de téléporteur, Serena et Eric.
Cette suite du roman s'attarde plus sur leur fuite, leur retrouvaille, et leur relation qui devient vraiment fusionnelle. Ils vont découvrir des vérités sur eux et sur les intentions du projet pour Ember et Caden, et la trahison encore et encore.
Dommage qu' Ember reste autant naïve, notamment avec son don, elle ne verra pas arriver le final, qui restait très prévisible.
L'auteure sait nous tenir en haleine tout du long, on a la sensation de regarder un film, l'action est à chaque phrase. Les détails sont affolant de réalité. On arrive à s'imaginer les combats, et la téléportation devient réel, tellement elle nous est bien raconté. Rien n'est laissé aux hasards, s'en est bluffant.
De plus les questions ont leur réponse, on ne nous laisse pas sur notre fin. On suit leur évasion étape par étape, c'est très réaliste, merci pour ces éléments qui fond de ce roman, une pépite dans son genre, car chaque action a une explication, et on ne peut pas dire, c'est impossible. Vue le thème du livre, grâce à Laura Thalassa, la téléportation est devenue un concept réelle.
Hâte de lire le prochain tome, qui risque d'être très explosif.

dimanche 24 septembre 2017

coin lecture: C’est le coeur qui lâche en dernier par Margaret ATWOOD

bonjour bonjour

merci à netgalley et aux éditions Robert Lafond pour m'avoir permise de découvrir ce roman.



résumé:

Le nouveau chef-d’oeuvre de Margaret Atwood, l’auteure de La Servante écarlate
Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture… Aussi, lorsqu’ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n’ont plus rien à perdre.
À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d’oeuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison… où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s’installe chez eux avant d’être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n’y est pas : « Je suis affamée de toi. »
Avec C’est le coeur qui lâche en dernier, Margaret Atwood nous livre un roman aussi hilarant qu’inquiétant, une implacable satire de nos vices et travers qui nous enferment dans de viles obsessions quand le monde entier est en passe de disparaître.

mon avis personnel:

Un roman futuriste, sur ce qui se passerait si le marché boursier s'écroulerait. Une situation où l'homme deviens un animal prêt à tout. Où s'il devient le lion, fera dominer sa puissance sur les autres.
Un mélange entre la série Trépallium et le film 1984, où les héros pour sortir de leur vie en tant que proie, vont accepter un contrat , pour le moins alléchant d'un côté -la sécurité- mais d'un autre totalement absurde, car après la proie ils seront en cage. Ils vont accepter de vivre un mois en tant que citoyens et un autre en tant que prisonnier, tout cela pour la sécurité de l'emplois des deux côtés. Sur le coup, çà ne les dérange pas ( moi çà m'aurait dérangeait), car ils n'y voient que la sécurité, emplois, liberté -en prison.
C'est à ce moment où l'on découvre tous les travers de l'homme, rien qu'avec cette acceptation. Car avec ce contrat, le couple Stan et Charmaine ( un rapport avec le duo Stone et Chardens? car leur vie de couple reste similaire) , vont accepter des choses, qu'ils n'auraient même jamais oser penser. Charmaine deviendra une assassin légale (paradoxe), et Stan un proxénète du poulet, et un Dom Juan transformé en gigolo.
Ce roman nous montre tous ce que l'homme peut faire et au-delà dans le domaine de la perversion, au point le plus extrême. Pour la survie on accepte que notre liberté, notre libre arbitre, ne soit plus.
Au départ le concept, prison-maison m'intriguait, et c'est ce qui m'a poussé à la lecture de ce roman. Mais ces côtés abusif, je ne m'y attendais, mais pas à ce point. Je trouve que l'auteure a poussé les travers, les inventions de l'homme à un point qui dégoûte, écœure, je n'arrivais pas à lire plusieurs chapitre d'affilées.
Puis la fin m'a laissé perplexe. Au départ, il cherche ce refuge car le monde est partit à vau-l'eau, mais une fois à Vegas , ATTENTION SPOILER, une fois sortie, ils vivent à nouveau comme si de rien ne c'était passé, emplois, maison, couple...pourquoi ne pas s'être enfuit tout de suite à Vegas? On dirait que la fin a été écrite à le va vite, genre: vous en voulez une? La voici; c'est assez décevant. Car avec toutes ces horreurs, je m'attendais à autre chose, comme si le monde une fois qu'il l'a appris, y oubli, un fait-divers comme les autre. Là d'un coup, les blogueurs sont là, les journalistes, tout, et plus rien , plus de crime, çà passe à la trappe. comme une pièce de théâtre apocalyptique, qui une fois terminé, on rentre chez nous comme si de rien n'était...
Bref un roman à découvrir, mais très déroutant.

lundi 28 août 2017

Le petit chaperon rouge au crochet, amigurumi scarlette

bonjour bonjour

000

voici un tout nouveau AmigUrumi, le Petit Chaperon Rouge au crochet, ou Scarlette en anglais

avec sa capeline et son petit panier :)




coin lecture: L'Ombre du papillon par Marylise Trécourt

bonjour bonjour

merci à netgalley et aux éditions Libronova de m'avoir permise de découvrir ce roman: 



résumé:

Avez-vous déjà eu envie de remonter le temps pour réparer vos erreurs, effacer la parole malencontreuse que vous n’auriez pas dû prononcer, oser aborder cet inconnu que vous ne reverrez plus, reposer ce verre qui vous a fait perdre le contrôle de votre voiture, accorder plus d’attention aux êtres que vous aimiez avant qu’ils ne disparaissent ?
C’est malheureusement impossible. Pas dans la réalité telle que nous la connaissons. Mais n’existe-t-il pas une dimension parallèle à la nôtre dans laquelle d’autres choix sont possibles ?
Thomas a eu cette opportunité. De l’autre côté du ciel, sa grand-mère lui a accordé vingt ans pour revivre son existence. Aura-t-il le courage de bouleverser le cours de sa vie ? Oubliera-t-il son passé, sa femme et ses enfants ? Saura-t-il éviter le chaos provoqué par le battement d’ailes du papillon ? Parviendra-t-il à déjouer le drame qui a causé sa perte ?
Cette histoire vous invite dans un voyage dans le temps, dans une existence trépidante, faisant rimer bonheur et douleur, victoires et désespoir. Elle nous amène à comprendre que si nous ne pouvons remonter le temps, nous pouvons néanmoins être l’acteur de notre vie, et non plus un simple figurant.
Avec ce quatrième roman, tout en émotions, Marilyse Trécourt nous offre un hymne à la vie, à l'amour, un souffle d’optimisme et une promesse : nous avons toujours le choix.

mon avis personnel:

Une histoire qui nous montre l'importance de faire des choix dans notre vie, d'aller de l'avant, de ne pas trop se poser de question, sous peine de ne rien choisir et de manquer quelque chose de notre vie. 

Dans ce roman Thomas se retrouve à pouvoir revivre les 20 dernière années de sa vie, pour enfin faire les choix qu'il aurait pu faire. Mais chaque choix aura son lot de conséquences, et voudra t il vivre avec ces choix ? 

Une histoire mignonne, remplit d'émotion. Et le fait d'être comme l'ange gardien de Thomas, tout du long de ce livre, car on sait ces pensées, et ces choix, on a envie de pouvoir lui dire, de faire tel ou tel chose, on a envi de l'accompagner sur cette nouvelle route, de l'aiguiller. Tout du long on espère que chaque choix sera les bons, mais un vol de papillon provoque un tsunami et ce roman nous le prouve tout du long. 
La question essentielle que j'ai retenu de ce livre et: Si je pouvais quel choix aurai-je fait? En lisant ce roman je me dit que peut être nos choix ne nous plaise pas, mais fond la personne que nous sommes et rien n'est immuable, on peut tout changer et avancer. Merci pour ce beau roman. 

jeudi 17 août 2017

coin lecture: Chronique lunaires tome 1 : Cinder

bonjour bonjour

voici mon dernier livre en date, j'ai commençais la série les chroniques lunaires :)



résumé:

Les humains et les androids se pressent dans les rues bruyantes de la Nouvelle-Pékin. Une peste mortelle ravage la population. Depuis la lune, un peuple sans pitié observe la situation, en attendant de passer à l’attaque… Personne ne sait que le sort de la Terre ne dépend que d’une seule fille… Cinder est un cyborg, une mécanicienne très douée. Citoyenne de seconde classe, elle a un passé mystérieux, et vit avec ses désagréables belle-mère et belles-sœurs. Sa rencontre avec le prince Kai va la précipiter au cœur d’une lutte intergalactique. Partagée entre le devoir et la liberté, la loyauté et la trahison, elle doit découvrir les secrets de son passé, afin de protéger l’avenir de son monde.

mon avis personnel:

Le conte de cendrillon retravaillé, on se retrouve avec notre Cinder: Cendre, dans le futur, après la 4eme guerre mondiale, en Asie. 
Cinder est une cyborg, pupille d'une belle-mère affreuse et de deux demi- sœur, une gentille et une méchante.  
Elle rencontre le prince, futur empereur, qui s'entiche d'elle, mais elle est une cyborg, lui ne le sait pas, et les cyborgs sont des rebuts, des non-humains… de plus elle apprend qu'elle est Lunaire. Car la lune a son peuple, peuple doté de pouvoir magique, qui manipule l'esprit et a sa tête la reine Levana. 
Pour ceux qui connaisse le Disney, oublié, on est vraiment dans le conte original, plus dur, plus réaliste que Disney. On a aussi un mélange avec d'autre conte, comme celui de la méchante reine dans Blanche neige, qui est Levena, et pour les fan de Once upon a time, une bonne similitude dans le récit, au niveau des caractères des personnages principaux, notamment sur la méchante reine. 

C'était un paris osé d'écrire encore un conte sur Cendrillon, mais le remaniement en valait la peine, car ce n'est pas du copier coller, le coté futuriste, cybernétique, nous en fait oublier ce coté conte, et nous donne vraiment une autre histoire. Ce n'est pas un conte de fée loin de là, plus une dystopie, style Divergente. 

Même si on retrouve notre marraine la fée avec le Dr Earland, la citrouille avec la voiture orange, les petites souris grâce à Iko. C'était intriguant de voir comment l'auteur allé nous placer les éléments cruciaux dans ce contexte futuriste, d'attendre ces phases clés pour retrouver le conte.  

Par contre le fait que ca se passe en Asie, donne un tout autre impact à l'histoire, notamment sur les lieux, le style vestimentaire, les coutumes asiatique, de manger avec des baguettes, les kimonos, le style du palais impériale, les broderies sur les uniformes. Ce côté asiatique, apporte un plus et nous perd également dans l'imaginaire, et heureusement l'auteur détail ce qu'il faut pour planter le paysage, et nous ramener dans la communauté asiatique. Car au final on peut vite faire l'amalgame entre Cendrillon et Mulan. 

La fin se termine sans happy end (on est dans le futur les happy end n'existe plus?) et j'espère savoir comment tout ceci se finira.