bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation

merci de cliquer sur les ebuzzing :)

vidéo sponsorisé

vendredi 10 février 2017

coin lecture: une (irrésistible) envie de bonheur de Meg CABOT

bonjour bonjour

voici mon dernier livre lu, et le dernier de la série une (irrésisitible) envie de Meg CABOT


résumé:

Le grand jour est enfin arrivé : Heather Wells et le beau détective, Cooper, se marient ! Entre les essais de robe de mariée, la rédaction de ses voeux et une nouvelle rentrée à Fisher Hall, Heather n'a pas une minute à elle !

D'autant que le Prince Rashid, héritier du royaume de Qalif, compte cette année parmi les élèves de l'Université de New York..
. et sa présence ne passe pas inaperçue ! Au milieu de toute cette agitation, Fisher Hall est à nouveau le théâtre d'un drame : Jasmine, une surveillante fraîchement recrutée, est retrouvée morte dans sa chambre... 

Les préparatifs du mariage d'Heather vont devoir attendre !

mon avis personnel:

C'est fait, le dernier tome de la série "une irrésistible envie" de Meg Cabot. Un Happy End, comme son titre en anglais, qui clôture vraiment bien cette série. 

Tout du long, des souvenirs des quatre autres tomes sont là, comme un cheminement vers la fin. Bien sûr avec une enquête et un meurtre dans le fameux dortoir de la mort, on ne change pas une équipe qui gagne. Comme d'habitude le suspense est là et l'intrigue nous tiens en haleine tout du long. Puis notre Heather Wells vivra des péripéties, et la pire de toute:  the arrival of her mother. 

Beaucoup de questions, avec ces réponses. L'auteur ne nous laisse pas sur notre faim, avec ce dernier tome, au contraire, elle comble tous les blancs.  

Seul point noir au tableau, des passages assez long, voir trop par moment, comme les soucis de Rachid, qui tournent vite en boucle, mais çà nous plonge vraiment dans l'ambiance des assistantes d'université. 

Merci pour cette série, Heather, héroïne hors norme va me manquait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire