bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation

merci de cliquer sur les ebuzzing :)

vidéo sponsorisé

lundi 21 mai 2012

roman: quand le silence prend la parole (partie 11)

bonjour a tous un long week end en famille sa fait toujours un grand bien, et un nouveau compagnon nous a rejoint dans notre couple: eden un chiwawa a poil long, trop mignon et très attachant :)

voici la suite de mon roman :) bisou a tous


29
Pourquoi trois ?
C’est la question qu’elle posa au directeur, celui-ci lui dit simplement qu’il voulait que le projet soit établis par eux deux et non que par lui. Annabelle trouva se geste fort admirable, l’argent n’étais pas sa préoccupation ?
Elle lui énuméra son idée en deux points :
·         Un mobile pour chaque personne
·         Un forfait gratuit
Cela fit rire le directeur, il savait que notre jeune fille lui aurait cités ces deux points. Alex acquiesça et lui demanda comment ils s’y prendraient pour fournir à chaque individu un mobile gratuitement ?
Annabelle lui répondit : « c’est là où j’ai besoin de votre aide».
Monsieur DURANT lui exposa son idée, son entreprise de téléphonie mobile était l’une des plus importantes de France, son budget avait énormément augmenté mais pas au point de pouvoir fournir gratuitement des forfaits à chaque personne mal entendant. De plus il était évident qu’au départ seul l’établissement serait pourvu, il fallait que le projet soit mis en place avant de « bouleverser » la France.
Annabelle était d’accord. « Avez-vous une idée pour fournir les élèves ? »
Alex lui fit passer une feuille où il était inscrit en haut à gauche : comment aboutir au projet. Il y avait deux colonnes, une avec la mention « ce qui est à envisager » et « ce qui n’est pas judicieux ». La colonne numéro deux était beaucoup plus remplis que la première, sur la première, trois points figurait :
1-      Clients inscrits et nouveaux clients
2-      Reversement de la moitié du forfait pour le projet
3-      Bénéfices
Annabelle demanda au directeur l’explication de son projet. Celui-ci lui établis la situation que je vous résumerais.
Dès qu’un client souscrivait à n’importe laquelle des formules de groupe SGTM, la moitié du prix reversé à la téléphonie servirait à l’achat d’un forfait pour une personne mal entendant. Bien sûr monsieur DURANT expliqua à notre amie que le prix des forfaits mis sur le marché actuellement ne changeraient pas, ainsi les clients resteront fidèles et d’autres souscriront.
Seulement il fallait que les nouveaux clients soient informés de cette nouvelle disposition. Pour cela il avait déjà chargé le programme markéting d’établir une maquette d’affiche qui pourrait être rapidement diffusé, mais un point manquait. Les gens seront plus attractifs avec l’apparition d’une nouvelle publicité à la télévision, pour cela il fallait investir. D’abord trouver une compagnie de pubs qui établirait un scénario et ferait des castings, ce qui prendrait pas mal de temps et beaucoup d’argent.
Annabelle comprit la situation, vu que la rentré des bénéfices seraient minimes, l’investigation d‘une publicité engendrerait du retard quand à l’aboutissement de son projet. Elle ne réfléchit pas longtemps la solution était toute trouvée : elle payera pour la publicité.
Elle émie une condition : les acteurs seraient des élèves de l’établissement, pourquoi chercher ailleurs ce que l’on a déjà. Alex fut d’accord.
30
Le lancement de votre projet était en route ! Vous deviez être fière ?
Annabelle m’expliqua que ce n’était pas un sentiment de fierté qu’elle ressentit, plutôt celui de l’aboutissement, le sentiment d’angoisse disparu.
Après avoir remplis les trois feuilles blanches de leurs idées. Ils prirent congés.
Dans sa chambre notre jeune fille était sereine, elle parla longuement avec Victor et ils convinrent que le lendemain, ils convoqueraient les parents des élèves pour leur demander la permission d’utiliser leurs enfants en tant qu’acteurs dans une publicité qui les aideraient à communiquer avec tous.
Notre jeune fille aurait pu demander qu’aux élèves orphelins seulement l’idée d’inégalité la mettait hors d’elle-même, chacun avait droit de participer à cette évènement.
Ils convoquèrent les parents le samedi suivant, étant en période d’été, ils demandèrent aux élèves et enseignants d’arranger la cour arrière de l’établissement qui se trouvait à l’ombre de grand arbres fruitiers. De cette manières tous pourraient être assis et assister sans se préoccuper de la chaleur qui augmentait en cette saison.
Les parents s’assirent avec leurs enfants et les orphelins se mirent à côtés de leurs amis, Annabelle était radicale quand à cette histoire d’inégalité. Il ne devait jamais avoir ce genre de chose dans le sein du centre. Tous étaient considérés de la même manière.
Les élèves avaient placé une estrade pour qu’Annabelle soit visible de tous, celle-ci faisait un mètre de hauteur ainsi elle pouvait voir tous le monde. Victor s’assit à ses côtés, il traduirait par la voix ce que la directrice expliquerait par les mains.
Notre jeune amie expliqua aux parents son idée et la gentillesse de monsieur DURANT Alex qui acceptait de financer son projet. Ensuite, elle leur fit part de son attention de faire passer un casting à tous les élèves pour choisir ceux qui seront les acteurs principaux. Quand aux autres, elle avait appuyé sur ce point, ils feront tous partis des figurants.
Annabelle m’informa que le nombre d’adepte dans le centre n’était que de trente, soit vingt-six enfants ayant leurs familles et quatorze orphelins. De cette façon, tous pourraient participer.
Vous vouliez que tous participe pour qu’aucuns élèves soient lésé ?
« Oui tt a fé ! »[1]
Annabelle et l’inégalité, il ne fallait pas y associer et encore moins maintenant.
Les parents acceptèrent que leurs enfants participent à cette publicités, ils étaient enthousiaste quand à cette idée et trouver très généreux de la part de la directrice d’englober tous les malentendants du centre et pas seulement une partie.
Ils proposèrent leur aide quand au financement de cette publicité. Annabelle trouva leur proposition très généreuse et accepta volontiers. D’ordinaire elle aurait refusé, mais ils ne lui laissèrent pas le choix. Pour eux ce projet était primordiale quand à l’avancement de la communication entre personnes malentendantes et ceux qui possédaient leur cinq sens.
Les castings commencèrent le lundi suivant. Elle avait contacté, le samedi soir, Alex pour lui parlait de la journée et ils convinrent tous les deux du début du casting.
Le lundi le réalisateur du scénario de la publicité, vint avec plusieurs caméramans pour filmer les élèves.
31
Quels étaient les critères du casting ?
Notre jeune directrice m’expliqua que le réalisateur voulait deux personnes spécifiques, un garçon, une fille, qui auraient de l’assurance, ne soient pas timide fassent aux caméras.
Quel était le scénario ?
Je vais vous le résumer : on verrait un garçon entrain d’écrire sur son portable un message à sa petite amie qui habite très loin. Sur celui-ci il inscrit : répond-moi vite j’ai besoin de te parler. Après la visualisation de se message, on verrait le centre avec pleins d’élèves se parlant en LSF, aucun bruit, aucun son, sauf celui du vibreur du téléphone mobile de la jeune fille, qui sentant son portable vibrer, elle l’expliquerait à ses copines qu’elle vient de recevoir un message et là on la verrait le lire et sourire. A la fin on la verrait écrire un SMS et en grosse lettre au milieu de l’écran s’inscrirait :
SMS : Nouveau langage pour ceux qui ne peuvent s’exprimer.
Pour clore cette publicité, le réalisateur du scripte avec décidé que pour expliquer comment aider ces personnes à acquérir un mobile, il inscrirait un texte court mais explicite pendant 7 secondes à la fin de la publicité visuel.


[1] Oui tout à fait !


16 commentaires:

  1. bonjour je passe te faire un petit coucou en se lundi bi$oux

    RépondreSupprimer
  2. très belle journée à toi aussi, Ynomra
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Coucou passe une bonne journée tout est fait bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ... juste un petit passage je reviens de chez le dentiste et j'ai la migraine ....

    bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. coucou, je te souhaite un bon début de semaine,merci de visionner les vidéos que j'ai dans mes blogs bisous. bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Bienvenue à Eden
    Bon début de semaine
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Un temps toujours gris et pluvieux, c'est un mois de mai hivernal...ça devient triste..

    Ma bise du lundi

    RépondreSupprimer
  8. si tu as le temps de passer sur mon nouveau blog voyages, bise

    RépondreSupprimer
  9. Ça fait un bail que je n'ai plus croisé de chiwawa.

    Ben dis donc, tu pourrais te lancer dans les campagnes publicitaires, tu en imagines même le scénario (sourire)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. passe une belle fin de journée

    ti bo du jour

    •-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-•

    RépondreSupprimer
  11. Je te souhaite une bonne soirée
    bisous

    RépondreSupprimer
  12. 10° ce matin, bientôt fin mai, vivement le soleil quand même..
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  13. je suis sur que le livre est très intéressant, mais j'aurai bien aimé voir une photo de ton petit chien.....passe une douce journée

    RépondreSupprimer
  14. coucou
    c'est sous la pluie que je viens te faire une petite visite, ne marque rien pour les pubs , je le sais ,car je me suis fait radiée d'une plateforme car ils voyaient des signes distinctifs, moi , c'est les s au bout de bisous et cela passe inaperçu
    bonne journée
    bisousssssssssssss

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Ynomra, merci pour la suite
    les nuages sont a ras du sol...
    mais patience, parait que le soleil est pour bientôt, bisous > à demain

    RépondreSupprimer
  16. coucou ma belle! je suis toujours ton roman, j,attends la suite!bises.JULIA

    RépondreSupprimer