bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation

merci de cliquer sur les ebuzzing :)

vidéo sponsorisé

mercredi 20 janvier 2016

coin lecture: Coup de foudre de Ken Kalfus

Bonsoir,

voici une histoire courte que j'ai pu avoir l'occasion de lire sur Netgalley

Coup de foudre de Ken Kalfus



résumé:

mon avis personnel:


Cette nouvelle politique, traite de l'histoire scandaleuse de DSK, sous le nom de Landau. Il écrit une lettre a Mariama, pour expliquer son actes, comme une lettre qu'un condamné écrirait avant de partir à l’échafaud. On a la sensation de lire son journal intime des jours , des jours qui ont précédé ce qui c'est passé entre lui et Mariama.

L'écrivain emplois le "je", et me mettre dans la peau de se personnage n'est pas facile. On y découvre ces orgies, son amour du sexe, pas normal pour ma part, c'est débridée, lubrique à souhait. Il cherche une femme comme un chine cherche une chienne pour se reproduire. Toutes y passent, de la serveuse, à l'adolescente, de la femme croisé dans un aéroport, à une étudiante dans un magasin, bref pire qu'un animal en chaleur. Puis son amour des orgies avec que se soit des hommes ou des femmes, çà m'a fait monté la nausée tout du long.

Il essaie d'expliquer son acte, car pour lui sa vie à ce moment,  n'était qu'une succession de stresse suite aux prochaines élections, son mandat, la dette de la Grèce, son rendez-vous avec Merkel. Tous ces soucis qui ont fait que pour lui la solution n'était que le sexe pour épancher son mal
Ce livre n'est pas mon style, je l'ai lu pour découvrir cette histoire que j'ai entendue aux infos, mais c'était pas une lecture facile pour ma part. Après je vous laisse découvrir et vous faire votre idée.


Par contre rien à dire sur le style de l’auteur, on rentre bien dans l’histoire, dans cette lettre, et on ressent les sentiments et le vice du personnage, l’auteur à su très bien travailler son thème, pas facile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire