bonjour merci de venir me découvrir sur une autre plateforme
je garde toujours mon ancien blog


venez me découvrir aussi sur mon site de vente


merci et bonne navigation

merci de cliquer sur les ebuzzing :)

vidéo sponsorisé

mardi 26 avril 2016

coin lecture: Comment Papa est devenu danseuse étoile de Gavin's Clemente-Ruiz

bonjour bonjour

merci à netgalley et à l'auteur de m'avoir permise de lire ce livre aux titre très mystérieux: Comment papa est devenu danseuse étoile de Gavin's Clemente-Ruiz, sortie le 4 avril 2016.



résumé:
Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse.
Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était jusque-là bien gardé de s’y intéresser. Comment la famille va-t-elle survivre à ce nouvel épisode qui bouscule tout leur équilibre ? Lucien va-t-il finir par s’expliquer
sur cette soudaine et incompréhensible lubie ?

« Une comédie familiale drôle et touchante. »

Né en 1978, Gavin’s Clemente-Ruiz est éditeur, chroniqueur et voyageur. Hispano-belge et de Pont-l’Evêque il vit aujourd’hui à Paris. Il n’a jamais fait de danse classique. Son père encore moins. Mais qui sait ? Comment papa est devenu danseuse étoile est son premier roman.

mon avis personnel:

Lucien Minchielli, chômeur depuis un an, vit à l'horizontal sur le canapé du salon, au grand damne de sa femme , Sophie avocate, de sa fille, Sarah danseuse contemporaine, et de son fils, Paul ado de 14 ans, très mature pour son âge. Jusqu'au jour où il se lève et commence à faire du jogging, et vouloir faire de la danse et arrive un soir en disant: Je vais devenir danseuse étoile. Mais pourquoi se revirement, qu'est ce que sa cache?
L'auteur nous raconte cette histoire sous le regard du fils, Paul. Qui nous conte la vie de famille "bancale" et avec cette phrase clé de leur famille: On ne pleur pas chez les Minchielli ! Vu que l'histoire est raconté par un ado, on pourrait facilement s'attendre à une histoire jeunesse, mais pas du tout, car Paul est mâture, un peut trop d'ailleurs car certains passages, on a dû mal à les voir raconté avec autant de sérieux dans les yeux d'un ado. Mais çà donne toute la fraîcheur de ce roman, on comprend mieux la relation père, fils, que l'auteur veut mettre en évidence, on y découvre plus facilement la subtilité de cette relation, à travers Paul, on perçois mieux les sentiment de Lucien vis à vis de son père, comme si il redevenait un enfant à son contact.
On y découvre aussi l'univers de la danse, et tous les efforts que les danseurs doivent faire, ainsi que les sacrifices pour y arriver, mais comme nous le montre si bien l'auteur, certains sacrifices valent-ils une vie de famille?

biz biz

1 commentaire:

  1. Coucou Armony, alors comme ça tu as pris l'avion ? lol !
    Ben c'est cool. Allez tu vois bien que tout c'est bien passé hi hi ! J'adore prendre l'avion moi. ça va bien je te remercie.

    Un petit bonsoir rapide, pour te souhaiter une bonne fin
    de journée. Toujours froid ici, mais beaucoup d'éclaircies malgré tout. Je file vite. Prends soin de toi.
    Lolli

    RépondreSupprimer